Bien preparer l"entree en retraite
Accès direct à l'EDITO On en parle dans la presse Découvrez notre page Facebook Découvrez notre page Twitter Un accompagement, un soutien, une écoute.
Suis-je à l'aise avec cette décision ?__________________________________________

Assumer la décision de faire entrer son parent en maison de retraite, vous aidera et donc l’aidera, lui aussi, à mieux passer ce cap.

Plus une personne âgée est confuse, plus elle a besoin d’un environnement sécurisant. Or l’aidant est pour elle la personne de référence, celle qui en quelque sorte prête son « appareil à penser » en faisant, pour elle, les liens psychiques, les raisonnements qu’elle ne fait plus, en mettant du sens à ce qui n’en a plus toujours. Le moment d’un changement de domicile est pour elle un bouleversement majeur qui, forcément entraînera inquiétude, angoisse, perte de repères. Même si le personnel de la structure est là pour soutenir ce moment difficile, il vous faudra aussi « tenir », afin de pouvoir accompagner, expliquer, rassurer en mettant des mots sur ce que votre parent ressent, en décryptant pour lui ce nouvel environnement.
Ainsi, plus vous serez convaincu de la justesse de votre décision, moins vous aurez de difficultés à assumer ce rôle auprès de votre parent.

Bien sûr, il est légitime et normal de ressentir de la peine, car pour vous aussi, c’est une page qui se tourne : le père, la mère ou l’époux (se) quittant la maison pour entrer en EHPAD fait toucher du doigt la notion de finitude. Mais la culpabilité peut aussi prendre toute la place et perturber votre capacité à aider. Il peut être intéressant alors d’être accompagné dans ces moments par une personne neutre et bienveillante, qui vous permettra d’y voir plus clair dans vos motivations et vos émotions.