Bien preparer l"entree en retraite
Accès direct à l'EDITO On en parle dans la presse Découvrez notre page Facebook Découvrez notre page Twitter Un accompagement, un soutien, une écoute.
Pourquoi envisager l’entrée en maison de retraite ?
L'épuisement de l'aidant familial_____________________________________________

Accompagner les personnes souffrant de certaines pathologies comme la maladie d’Alzheimer et les troubles apparentés est épuisant tant sur le plan physique que psychique. Un épuisement qui pèse lourd dans la décision à prendre.

Parfois l’urgence d’une entrée en maison de retraite est moins due à l’état de santé de la personne âgée elle-même qu’à celle de son aidant familial. Comme le montrent de nombreuses études, stress, anxiété, dépression, risques cardiovasculaires augmentent chez les aidants naturels des malades souffrant de maladie d’Alzheimer. Ces symptômes sont d’autant plus importants que le niveau de dépendance du malade est élevé. Ils sont aussi majorés par le manque de temps libre et de repos. Toutefois, ils ne sont pas toujours améliorés par l’entrée du patient en EHPAD. Si cette étape majeure n’est pas accompagnée sur un plan psychologique, un syndrome dépressif peut apparaître ou se renforcer à ce moment.

C’est pourquoi, il est important, pour les aidants, à tous les stades de la maladie, de ne pas s’isoler, de savoir évaluer sa fatigue physique et psychique, d’organiser des pauses afin de préserver du temps pour soi, et de savoir passer la main, sans culpabilité.

Quelles solutions pratiques?
Des solutions d’accueil de jour et d’accueil temporaires existent pour confier son parent pour quelques heures ou quelques jours. De même, une auxiliiaire de vie peut venir vous relayer le temps de vous accorder un moment rien qu’à vous. Certaines sont spécialement formées à l’accompagnement des malades souffrant de maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés.
Des groupes de paroles, café d’aidants par exemple sont organisés par certaines associations.
Enfin, il est un moment où il est préférable pour la personne malade comme pour son aidant d’envisager une entrée en établissement. Ce moment doit être préparé, parlé, pensé afin qu’il soit le moins douloureux possible.

Où se renseigner ?
- Auprès de votre CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination) ou CCAS (Centre communal d’action social).
- Auprès d’association comme
France Alzheimer : www.franceasheimer.org, Tél 0811 112 112
France Parkinson : www.franceparkinson.org, Tél : 01 45 20 22 20
Association Française des Aidants : www.aidants.fr