Bien preparer l"entree en retraite
Accès direct à l'EDITO On en parle dans la presse Découvrez notre page Facebook Découvrez notre page Twitter Un accompagement, un soutien, une écoute.
Comment l'annoncer ? Tenir compte de la personne _____________________________

Reconnaître l’angoisse, la tristesse de votre parent et l’accompagner, l’aidera à mieux passer le cap.

Même lorsque la parole manque, même lorsque la personne semble confuse et désorientée, elle demeure un sujet, capable de ressentir une situation et d’éprouver, parfois même avec plus d’acuité qu’auparavant. Dans la maladie d’Alzheimer, notamment, les repères environnementaux sont importants, ils sont ce qui tient lorsque la pensée se désorganise.
C’est pourquoi il est normal que le bouleversement de ces repères, lors du déménagement en institution, crée un trouble, voire une crise avec une aggravation des symptômes (agitation, cris, confusion) ou un retrait, un repli sur soi. Il n'existe pas de recette miracle pour éviter ces manifestations de ce qui, pour la vieille personne, est un indéniable deuil, une tristesse, une panique, un refus. En revanche la qualité de présence tout le temps que dure la période d’adaptation est importante : elle aidera votre parent dans ce moment de transition.