Bien preparer l"entree en retraite
Accès direct à l'EDITO On en parle dans la presse Découvrez notre page Facebook Découvrez notre page Twitter Un accompagement, un soutien, une écoute.
Qui prend la décision de l'entrée en maison de retraite ? Le médecin traitant ?_________

L’entrée en maison de retraite, même médicalisée, même lorsque la personne concernée se trouve dans un état de santé physique ou psychique très dégradé, n’est ni un « placement d’office » comme cela peut l’être en hôpital psychiatrique, ni une hospitalisation sur prescription médicale.

Le médecin traitant peut en revanche repérer le moment propice ou souhaitable pour un emménagement en EHPAD, soit parce que l’état de santé de la personne nécessite des soins plus professionnels, soit parce qu’il observe un épuisement de l’aidant. Il peut alors, mais n’y est pas obligé, jouer un rôle d’informateur et de médiateur.

Il peut par exemple, répondre aux questions sur ce qu’est une maison de retaite médicalisée ou pas, rassurer sur le fait qu’il pourra éventuellement continuer de suivre son patient si celui-ci intègre un établissement du quartier ou de la commune, expliquer les raisons médicales qui le pousse à conseiller une telle démarche.

Toutefois, il ne peut pas se poser en arbitre dans l’éventualité d’un conflit familial portant sur la résidence d’un parent. Le code de la Santé publique stipule que « le médecin ne doit pas s'immiscer dans les affaires de famille sans raison professionnelle ni dans la vie privée de ses patients » : (art R. 4127-51)
Inutile, par exemple, de lui demander un « certificat » « prouvant » la nécessité d’une insitutionalisation.